EISENFAUST et le Théâtre - Ses métiers

Introduction :

Contrairement, à ce que pensent certaines personnes, le théâtre ne se compose pas seulement des comédiens. En effet, afin que vous puissiez assister à une représentation, des équipes artistiques, techniques et administratives travaillent à la création et à l'organisation des spectacles.


I] L'ARTISTIQUE :

METIERSFONCTIONS
L'ARTISTIQUE
Le metteur en scènec'est lui qui dirige et qui met en scène les pièces. Le travail du metteur en scène est au centre de la création : il a la tâche de réunir tous les éléments d'une production -le texte, les comédiens, le décor, les costumes, l'éclairage, le son et la musique- en un tout cohérent.
Les comédiensUn comédien est un artiste qui incarne et interprète un personnage dans unepièce de théâtre : c'est lui qui donne vie au personnage en mettant en acte le texte suivant les indications données par le metteur en scène. En plus de l'interprétation proprement dite, un comédien (ou "interprète") peut aussi danser ou chanter, selon les besoins de son rôle. NB : Aujourd'hui, l'usage tend à réserver le terme "acteur" aux interprètes de cinéma et le terme "comédien" aux interprètes de théâtre.
Les figurantsLes figurants, comme les comédiens, remplissent un rôle dans une pièce de théâtre mais ce rôle est généralement secondaire et muet.
Le chorégrapheAu même titre que le metteur en scène, le chorégraphe est au centre de la création d'un spectacle, mais, plutôt que de créer des pièces de théâtre, il crée des spectacles de danse. Son travail est un travail d'écriture et de composition, avec les corps. Aujourd'hui, dans le théâtre contemporain, beaucoup de créations sont pluridisciplinaires : un metteur en scène peut intégrer des mouvements dansés dans une pièce de théâtre (ainsi que de la vidéo, du chant...) tout comme un chorégraphe pourra choisir d'introduire du texte dans une pièce chorégraphique.
Le souffleurAutrefois, il aidait en soufflant les paroles aux acteurs, lorsqu'ils avaient des trous de mémoire. Il était placé dans un trou sous la scène. Maintenant, ce métier n'existe plus, dommage pour les acteurs...
Le scénographeil travaille en collaboration avec un metteur en scène ou un chorégraphe et avec les créateurs lumière et son. Il conçoit l'espace scénique dans lequel se déroulera un spectacle vivant. Il défini ainsi le rapport "scène/salle", puis l'espace où évolueront les acteurs. Cette spécificité le distingue du décorateur dont le rôle était davantage de créer l'illusion ou de leurrer le spectateur.
La costumière-habilleuseconçoit et réalise les costumes pour le spectacle vivant. Il doit avoir une grande connaissance des matériaux, de leur solidité, de l'effet qu'ils font sous un éclairage intensif et à une certaine distance. Il doit également faire preuve d'astuce pour résoudre des problèmes techniques tels que des changements rapides de costumes, des transformations à vue ou des effets spéciaux.


II] LA TECHNIQUE :

METIERSFONCTIONS
L'accessoiristeil cherche, fabrique ou modifie les accessoires nécessaires au jeu ou au décor. Il travaille avec le scénographe et le metteur en scène pour que les objets s'intègrent dans la conception globale du spectacle. Il est parfois responsable de la gestion des accessoires pendant les représentations et est ainsi chargé de positionner les objets ou de les retirer, pendant et avant le spectacle.
Le chef éclairagisteIl dirige les lumières, leurs couleurs, leur intensité ou alors la force des ombres.
Le régisseurLe régisseur est un technicien du spectacle. Lors d'une représentation théâtrale ou chorégraphique il est responsable, selon sa spécialité, de la lumière, du son ou du décor.
Le régisseur lumière s'occupe de la gestion du matériel et dirige une équipe technique d'électriciens. Il est responsable de l'installation lumière qu'il doit réaliser en fonction de la demande de l'éclairagiste (chargé de concevoir la lumière). Pendant le spectacle, il travaille à la console informatique sur laquelle sont enregistrés les effets de lumière. Une représentation comporte une centaine d'effets lumineux qu'il faut envoyer au bon moment. Il doit concilier les impératifs techniques et les objectifs artistiques du metteur en scène.
Le régisseur son est chargé de la sonorisation d'un spectacle. Il enregistre des sons, musique, paroles, bruits de fond, les mixe en studio, les diffuse pendant le spectacle. Il choisit l'implantation des micros et installe les appareils de sonorisation en fonction du spectacle. Pendant le spectacle, installé dans sa cabine au fond de la salle, il règle et manipule ses claviers, ordinateurs et appareils de mixage afin de restituer le meilleur son au bon moment.
Le régisseur plateau est responsable du décor : son transport, son montage et toute la machinerie qui lui correspond. Rangement des accessoires, démontage des panneaux, changement de décors, le régisseur de plateau supervise tout.
Comme la plupart des salariés de ce secteur d'activité un régisseur travaille le plus souvent sous le régime de l'intermittence.
Le machinisteLe machiniste opère dans les coulisses et dans les cintres. Il assure la mise en place du décor et en « pilote » le mouvement : à chaque séance il effectue tous les changements de décors, de lumière ou de son exigés par le déroulement du spectacle.


III] L'ADMINISTRATIF :

Parallèlement au travail des artistes et des techniciens, toute une équipe administrative oeuvre afin que les spectacles créés rencontrent le public. Voici les différentes personnes qui travaillent dans des structures de diffusion du spectacle vivant.

METIERSFONCTIONS
Le directeur artistiquec'est la personne qui décide de la programmation d'un théâtre, c'est lui qui choisit les spectacles qui seront proposés au public. Il agit aussi comme porte-parole auprès des médias, du milieu artistique et du public. Il travaille en collaboration avec le directeur administratif.
L'administrateurest responsable de la gestion des budgets du théâtre. De pair avec le directeur artistique, il planifie et supervise les projets artistiques pour en assurer la viabilité et le bon déroulement. C'est lui qui s'occupe des demandes de subventions nécessaires pour accueillir une programmation de spectacles.
Le chargé de communicationDans les théâtres, il existe souvent un service de communication. A sa tête, le responsable définit et met en oeuvre la politique ou les projets de communication fixés par la direction de l'établissement. Le responsable de communication supervise la rédaction de communiqués et dossiers de presse. Il choisit et/ou conçoit les supports de communication et étudie les moyens de réalisation : programmes, articles de revue, documents pédagogiques, pages WEB... Il veille à la relance des journalistes et supports presse (écrite, radio, TV, Internet).
Le service comptabilitéce service vérifie l'enregistrement des données financières et les centralise afin d'établir les états comptables (balances, compte d'exploitation, bilan) nécessaires à la comptabilité générale et à la gestion financière du théâtre.
Le service billetteriebilletterie comme son nom l'indique se charge de la réservation et de l'édition des billets qui seront achetés par le public.
Le médiateur culturel/La médiatrice culturelleest chargé/e de faire le lien entre les artistes, leurs créations et les différents publics (familial, scolaire...). Il fait en sorte que le public rencontre un artiste et son oeuvre, et que cette rencontre soit la plus riche possible pour tous. Il ou elle conçoit et met en oeuvre, en collaboration avec différents partenaires, des projets culturels.
L'hôte ou hôtesse d'accueilils aident les spectateurs à s'installer dans la salle et distribuent le programme ou « la bible ».



Conclusion :

Le personnel diminue ou augmente selon la grandeur du théâtre, de ses financements, mais aussi du nombre de spectateurs...

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx




Retour à ma Page Perso.