Date de Naissance : Mardi 14 Décembre 1971 à 1h du matin, à Amiens.


BIO D'EISENFAUST

Biographie
(une vie n'est qu'une suite de moments et d'accidents...)

Eisenfaust est né à l'age de 7 ans... ou peut-être est-il mort à 7 ans (la mémoire nous fait plus mourir que vivre je pense, car le fardeau de la mémoire empêche d'appréhender le présent sans crainte ni appriori...). Comme il l'a entendu dans un film (The Crow) : "on cesse d'être un enfant qd on apprend que l'on est mortel..." et il en est pleinement conscient.... Pas que ça l'effraie, c'est juste pour lui une donnée pleinement intégrée à son mode de vie, dans son caractère... Est-ce de cette vision de l'immense fragilité de la vie qu'il tire son détachement de sa vision du monde ? peut-être... Quand des accidents répétitifs de la vie frappent régulièrement une même personne à l'encontre de toute logique ou de toutes les lois statistiques, cela sculpte petit à petit son caractère et sa façon d'être/penser/percevoir. Au il ne faut pas voir ça comme qqch de triste, sinon il y aurait de quoi devenir fou, mais trouver sa force malgré la sauvagerie de la vie, comme si chaque croche pied de la vie était un élément supplémentaire à pouvoir utiliser pour nous renforcer plutôt qu'à nous en laisser affaiblir... Mais peut-être qu'Eisenfaust n'est qu'un fou, qui peu savoir ? Comme l'a dit un philosophe antique : "le fou qui persiste dans sa folie, fini par devenir sage..." alors peut-être qu'a force de suivre sa folie il a fini par trouver une sagesse, sa sagesse... Bien sur il à connu la vie de famille, bien sur il a connu les difficultés et les joies de la paternité et en a été grandement édifié. Eisenfaust n'est pas un négatif par nature ou un fataliste peureux qui se protège derrière de tt positivisme... Au contraire il a tt essayé pour se construire jovial, insouciant et tt comme le plus grand nombre... bref de se construire pour "profiter de la vie" en toute insouciance comme le commun des mortels... mais la trahison, le divorce , le déracinement et surtout la mort de sa fille on eu raison de tte volonté et de tt courage positif en lui.... Peu importe, nous avons chacun un destin, si le sien s'acharne à le réduire à ce qu'il est, à son plus simple appareil intérieur et bien plutôt que de continuer de s'en affliger il a décidé d'en faire une force... De se résigner à la réalité de sa vie en l'acceptant pleinement et en trouvant le moyen de l'utiliser tel qu'elle est pour apporter ce qu'il pourra aux autres, tel qu'il est, en toute simplicité.... Son âme et son coeur ne sont plus que lambeaux.... Mais le peu qu'il lui reste il souhaite l'utiliser de son mieux car il sait que même si il lui reste peu, ce peu de chose peut apporter à qqun, alors il erre à la recherche de toutes les personnes à qui ce peu apportera qqch et tente de le transmettre de son mieux... Ainsi Eisenfaust n'est plus triste, sa vie est désormais une aventure de chaque jour. Certes il restera un peu mélancolique dans le fond de son âme, mais ce n'est pas grave si ça peut apporter qqch en ce bas monde...

Eisenfaust est un fantôme de la vie, mais acolyte des âmes tourmentées, une sorte de compagnon des chemins rocailleux et plein de ronces... Bien sur il est pas mal abîmé, mais cela ne fait pas de lui qqun de méchant ou d'amère, mais bien plus qqun d'une certaine humilité et de fort en même temps, peut-être un peu comme un rocher semblant inerte, mais qui sait être un précieux appuis quand on sait "l'utiliser" tel qu'il est...


Retour à l'accueil